Parrainage Parrainage
Contactez-nous
Menu

L'équivalence de garanties

Tout savoir sur l'équivalence de garanties

Le comité consultatif du secteur financier (CCSF) encadre l'équivalence des garanties afin de permettre aux emprunteurs de faire jouer plus facilement la concurrence. 

Les nouvelles règles du jeu

Le CCSF a défini une liste limitative de garanties minimales par assuré, exigibles par toutes les banques, en cas de demande d’assurance de prêt alternative.

Parmi cette liste, les banques devront choisir : 

11 critères au plus sur 18 pour la couverture assurance de prêt
4 critères a plus sur 8 pour la couverture perte d'emploi si celle-ci est demandée.
  
L'emprunteur n'est pas obligé de souscrire l'assurance de prêt et la garantie perte d'emploi chez le même acteur. 

De  plus,  la  banque  devra  remettre  au  candidat  au  crédit  une  Fiche  Standardisée  d’Information  réglementée  précisant  la  liste  détaillée  des   critères exigés. Cette remise doit se faire "suffisamment tôt" et "en particulier en amont de l'émission de l'offre de prêt", stipule l'avis. 

La mise en application

Depuis le 1er mai, les prêteurs s'engagent à utiliser uniquement les critères définis pour motiver le refus de non equibalence.
Au plus tard le 1er octobre, l'ensemble du dispositif entera en vigueur à savoir, l'obligation pour la banque :

De choisir les critères de garanties exigés liés à sa politique des risques
D'adapter ses choix en fonction du type d'opération, du type de prêt et du statut professionnel de l'emprunter
De donner à l'emprunteur ses exigences suffisamment tôt grâce à la Fiche Standarisée d'information dont le contenu sera fixé prochainement par arrêté
De motiver le refus de délégation d'assurance par un écrit, daté, explicite uniquement sur les garanties exigées, étant entendu que l'appréciation de l'équivalence du niveau de garantie est distincte de l'exercice du devoir de conseil. 

Cette mesure concerne les souscriptions à l'émission de l'offre de prêt ou dans le délai d'un an prévu par la Loi Hamon

L'équivalence de garanties est enfin encadrée et dès à présent, vous pouvez vous référer à l'avis du CCSF pour définir les critères d'équivalence et éviter ainsi les arguments infondés.   

Notre offre d'assurance prêt répond aux critères exigés par les organismes prêteurs et vous permettra de maximiser la concrétisation de vos affaires. 

Les critères de garanties


L'organisme prêteur peut exiger 11 critères sur 18 : 

 Critères du CCSF

GARANTIE DÉCÈS/PTIA/INVALIDITÉ ET INCAPACITÉ

1. Couverture des sports amateurs pratiqués par l'emprunteur à la date de souscription

2. Maintien de la couverture en cas de déplacment dans le monde entier : à titre personnel, à titre professionnel ou humanitaire

GARANTIE DÉCÈS

3. Couverture de la garantie décès pendant toute la durée du prêt

GARANTIE PTIA

4. Couverture de la garantie PTIA pendant toute la durée du prêt

GARANTIE INCAPACITÉ

5. Couverture  de  la  garantie  pendant  toute  la  durée  du  prêt 

6. Délai  de  franchise  :  inférieur  ou  égal  à  30,  60,  90, 120 ou 180  jours

7. Pour  une  personne  en  activité,  évaluation  en  fonction  de  la   profession  exercée  au  jour  du  sinistre

8. Pour  une  personne  en  activité,  prestation  égale  à  la  mensualité   assurée  sans  référence  à  la  perte  de  revenu  subie  pendant  le   sinistre

9. Maintien  de  la  couverture  en  cas  de  temps  partiel  thérapeutique   avec  une  prise  en  charge  minimale  de  50%  sur  une  durée  d’au   moins  90  jours

10. Couverture  des  inactifs  au  moment  du  sinistre  (si  oui,  taux  de   prise  en  charge  compris  entre  1  et  49%,  entre  50  et  99%  ou  à   100%)

11. Couverture  des  affections  dorsales  (sans  condition   d’hospitalisation,  ni  d’intervention  chirurgicale  ou  avec  conditions   d’hospitalisation  inférieure,  égale  ou  supérieure  à  10  jours)

12. Couverture  des  affections  psychiatriques  (sans  condition   d’hospitalisation,  ni  d’intervention  chirurgicale  ou  avec  conditions
d’hospitalisation  inférieure,  égale  ou  supérieure  à  10  jours)

GARANTIE INVALIDITÉ

13. Couverture  de  la  garantie  pendant  toute  la  durée  du  prêt

14. Evaluation  en  fonction  de  la  profession  exercée  au  jour  du   sinistre

15. Prise  en  charge  de  l’invalidité  totale,  sans  référence  à  la  perte   de  revenu  subie  au  moment  du  sinistre

17. Couverture  des  affections  dorsales     (sans  condition  d’hospitalisation,  ni  d’intervention  chirurgicale  ou   avec  conditions  d’hospitalisation  inférieure,  égale  ou  supérieure   à  10  jours)

18. C ouverture  des  affections  psychiatriques  (sans  condition d’hospitalisation,  ni  d’intervention  chirurgicale  ou  avec  conditions d’hospitalisation  inférieure,  égale  ou  supérieure  à  10  jours)



>> Retour à la liste des news
NewsLetter
Devis en ligne gratuit et immédiat
Devis en ligne gratuit et immédiat pour votre assurance temporaire
Contactez-nous
Partenaires commerciaux